Gospel Institut Grenoble

École de musique et chant

A l’origine, les Gospels blancs ou hymnes évangéliques

Contrairement à ce qui est souvent entendu, le Gospel n’est pas d’origine noire africaine car Gospel signifie mot à mot « Evangile », « Appel de Dieu », et plus communément hymnes ou cantiques accompagnant la liturgie des églises protestantes chrétiennes (Baptistes, Méthodistes, Pentecôtistes, Luthériens, Adventistes, Presbytériens, Eglise Anglicane, etc.).

Les thèmes musicaux développés par les religieux continuent d’inspirer nos Gospels contemporains et ceux dits « black gospel music ».Pour la petite histoire, l’apparition des gospels typiquement noirs n’est pas si évidente. Il faudra effectivement attendre un événement mondial majeur à l’époque de la 1ère révolution industrielle : l’esclavage est instauré pour trouver une main d’oeuvre bon marché au service du développement de l’Amérique.

 

A ce carrefour de l’humanité, l’avènement de la Traite Négrière a provoqué un choc des cultures et la déportation de millions d’êtres humains sur 3 continents : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Le Gospel noir est ainsi une résultante de la recherche d’une identité perdue. Les descendants d’esclaves trouvent une inspiration (negro spirituals) à travers les chants célestes de leurs maîtres blancs (gospels) .